PIÈGE PHÉROMONE CHENILLE PROCESSIONNAIRE

0 out of 5

29,90

Categories: ,

Description

UTILISATION : Le piège est à mettre en place dès le début du vol des papillons début juin pour une récupération de mi-septembre à fin septembre. Une capsule de phéromone de grande efficacité d’attraction est placée sous le couvercle dans la chambre à phéromone. La capsule à une durée d’attraction minimale de 9 semaines. Elle attire, les papillons mâles vers l’intérieur du piège, d’où ils ne sortent plus.

DESCRIPTION : C’est le piège le plus perfectionné pour la lutte contre le papillon de la chenille processionnaire. Il dispose de deux entrées de grandes dimensions sans passage transversal. Il est doté d une cuve opaque

Pour un piégeage arbres isolés : 1 à 3 pièges (à 10-20 m de distance d’arbre à protéger. Piégeage massif : 7 pièges par hectare dans tous les cas, les pièges doivent être installés de façon que les papillons mâles ne soient pas gênés par les branches pour entrer dans le piège.

MODE D’EMPLOI : Verser environ 1,5 litre d’eau + 0,2 litre d’huile végétale dans la cuve, l’huile empêchera toute évaporation pendant les deux mois de piégeage et ainsi maintiendra un bain, qui piégera tout insecte, qui rentre dans la cuve. le liquide servira aussi de ballast à la cuve, la stabilisant en cas de coups de vent.

Positionner la capsule au centre de la grille et refermer correctement le couvercle, la capsule de phéromone pouvant glisser à l’intérieur de la chambre, cela n’influera pas la capacité d’attraction de la capsule. Sa durée d’efficacité est d’au moins 9 semaines, ce qui suffit pour la durée de piégeage (le vol dure environ 8 semaines par saison).

Le piège se positionne à un minimum de 2,5 m du sol, quand cela est possible, le plus près de la frondaison. L’accrocher à une branche (ou à une potence) à au moins 30 cm du tronc. Pour réduire le phénomène de balan, faire un second tour de la branche avec le fil de fer de suspension du piège.

Informations complémentaires

Poids 1.1 kg